Poser ses bagages aux Indigo Rooms, Palerme

Palerme

Indigo rooms-l'équipe_portrait_Alfredo D'Amato_2.jpeg

Dans le quartier de Castellammare, le palazzo où l’auteur du Guépard, Giuseppe Tomasi, – la fierté de Palerme ! -, a vu le jour, abrite aujourd’hui un studio d’enregistrement et des chambres épurées où des musiciens viennent chercher l’inspiration. Donato Di Trapani, Francesco Vitaliti, Oriana Guarino, Maddalena Inglese et Fabio Rizzo, les cinq copains à la tête de cette maison d’hôtes hyper créative viennent d’ailleurs de créer leur propre label musical. Le soir, ils organisent aussi des concerts qui permettent de faire plus ample connaissance avec les artistes résidents. Dès 65 euros la nuit.

Via di Lampedusa, 23, indigorooms.it

L'équipe d'Indigo Rooms_from left, Donato Di Trapani, Francesco Vitaliti, Oriana Guarino, Maddalena Inglese and Fabio Rizzoportrait_Crédit Alfredo D'Amato 1

Indigo Room 1.jpg

Indigo Room-3.jpg

Passer une nuit baroque au Palazzo Lanza Tomasi, Palerme

Palerme

Palazzo Lanza Tomasi4.jpeg

Nicoletta Polo Lanza a beau habiter dans un palais du XVIIIe siècle en plein coeur de la Kalsa et avoir le titre de comtesse, quand elle reçoit ses hôtes, c’est toujours en toute simplicité. Dernier domicile de l’auteur du roman le Guépard, l’écrivain Giuseppe Tomasi, cette majestueuse demeure est divisée en douze appartements meublés d’antiquités dont certains, dotés d’un balcon, ouvrent sur la mer. Et en bonus, la comtesse qui aime mijoter des petits plats dispense même des cours de cuisine. A partir de 60€ la nuit. Via Butera, 28, butera28.it.

fullsizeoutput_2169.jpeg

Palazzo Lanza Tomasi2.jpg

DSCF9015.jpg

15.jpg

IMG_20160920_161704

Palazzo Lanza Tomasi6.jpeg

 

Découvrir la cuisine authentique du restaurant Buatta, Palerme

Palerme

Buatta 2.jpg

La cantina du trio de choc Franco Virga, Stefania Milano et Davide Bicocchi, a boosté le quartier de Kalsa au point d’en faire le fief de tous les bobos. Décor vintage, jeunes serveurs à barbe, l’entrée en matière ne manque pas de style. Côté cuisine, ça envoie tout autant avec des artichauts bio du potager de la maison frits juste ce qu’il faut et sardines farcies à tomber. Pas très loin, les propriétaires viennent d’ouvrir un autre établissement plus gastro, Gagini (Via dei Cassari, 35, gaginirestaurant.com), qui revisite les plats siciliens traditionnels. Via Vittorio Emanuele, 176, buattapalermo.it.

Buatta 3.jpg

Buatta.jpeg

pasta con le sarde-buatta palermo.jpeg

pesce-buatta palermo.jpeg